-

La pollution de l’air vous inquiète ? ProRhinel Eau de Mer à l’Aloe Vera Enfants-Adultes peut vous aider

La pollution de l’air peut affecter n’importe qui et le nez est votre première ligne de défense. 29,21
Saviez-vous que votre nez filtre, réchauffe et humidifie jusqu’à 20 000 litres d’air que vous respirez chaque jour ? 35
Un air trop pollué ralentit le mécanisme de filtrage du nez qui parfois cesse complètement de fonctionner. 36,37
La bonne nouvelle, c’est que les sprays nasaux salins comme ProRhinel Eau de Mer à l’Aloe Vera Enfants-Adultes peuvent vous aider à éliminer les impuretés de l’air et autres allergènes piégés dans votre nez. 38,39

 

Pourquoi utiliser ProRhinel Eau de Mer à l’Aloe Vera Enfants-Adultes ?

Si vous souffrez de la pollution de l’air, ProRhinel Eau de Mer à l’Aloe Vera Enfants-Adultes peut vous aider à maintenir le bon fonctionnement de votre filtre naturel : le nez. 32,33 Votre nez filtre normalement les particules de l’air que vous respirez en les piégeant dans le mucus nasal et les poils. Elles sont ensuite évacuées vers l’arrière de la gorge pour vous permettre de les avaler ou de les expulser en toussant. Certains types de pollution peuvent toutefois affecter ce processus et le système tombe alors en panne. Certains polluants atmosphériques peuvent provoquer une inflammation des voies respiratoires et vous faire produire plus de mucus. 34

 

Pour commencer, qu’est-ce que la pollution de l’air ?

La pollution de l’air désigne le mélange de substances naturelles et artificielles dans l’air que nous respirons. La pollution de l’air extérieur inclut par exemple les particules fines produites par la combustion des combustibles fossiles, les gaz nocifs et la fumée du tabac. 40

Il existe de nombreuses causes à la pollution de l’air, des agents chimiques ou physiques aux agents biologiques qui contaminent et modifient l’atmosphère des environnements intérieur et extérieur. Citons par exemple les gaz domestiques courants comme le monoxyde de carbone, les particules, l’ozone et les gaz polluants tels que le dioxyde d’azote ou de dioxyde de soufre. 28,29

 

Pourquoi la pollution est-elle devenue un tel problème ?

Depuis la révolution industrielle, l’utilisation mondiale de combustibles fossiles a augmenté de manière constante. Cela signifie que les niveaux de dioxyde de carbone dans l’atmosphère n’ont cessé d’augmenter depuis 1900.30

La principale source mobile de pollution de l’air dans tous les pays industrialisés est sans aucun doute le moteur à quatre temps (cycle d’Otto) utilisé pour faire avancer la plupart des véhicules à essence. 31

 

Pourquoi la pollution de l’air devrait-elle m’inquiéter ?

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), 9 personnes sur 10 dans le monde respirent un air pollué, ce qui peut gravement nuire à leur santé. 41

 

J’ai beaucoup entendu parler de l’ozone, qu’est-ce que c’est ?

L’ozone troposphérique est à l’origine d’une brume épaisse que l’on retrouve dans les villes. Il est produit lorsque des polluants tels que le méthane, les oxydes d’azote et autres provenant de l’industrie, du trafic automobile, de l’incinération des déchets et de la production d’énergie réagissent avec la lumière du soleil dans ce qu’on appelle une réaction photochimique. 28

 

Puis-je vérifier le niveau de pollution de l’air là où j’habite ?

Vous pouvez consulter l’indice de qualité de l’air (IQA), qui indique chaque jour le niveau de qualité de l’air. Il vous indique également à quel point votre air est propre ou pollué et les effets associés qu’il pourrait avoir sur votre santé dans les quelques heures ou jours qui suivent l’exposition. Vous pouvez également consulter une carte de la pollution atmosphérique et découvrir les différents types de pollution. 42

Spray nasal ProRhinel Eau de Mer à l’Aloe Vera Enfants-Adultes

Nettoyez votre nez tous les jours et restaurez sa fonction filtrante pour mieux respirer au quotidien.10

Références:

28. Eccles R. A role for the nasal cycle in respiratory defence. Eur Respir J 1996;9(2):371–6.

29. Shusterman D. The effects of air pollutants and irritants on the upper airway. Proc Am Thorac Soc 2011; 8(1):101–5.

30. Calderón-Garcidueñas Lm et al. Ultrastructural nasal pathology in children chronically and sequentially exposed to air pollutants. Am J Respir Cell Mol Biol 2001;24(2):132–8.

31. Bastier PL, et al. Nasal irrigation: From empiricism to evidence-based medicine. A review. Eur Ann Otorhinolaryngol Head Neck Dis 2015;132(5):281–5.

32. Rabago D, Zgierska A. Saline nasal irrigation for upper respiratory conditions. Am Fam Physician 2009; 80(10):1117–9.

33. NIH. Air Pollution. Available at: https://www.niehs.nih.gov/health/topics/agents/air-pollution/index.cfm(Dernière consultation Avril 2020)

34. World Health Organization. Air pollution and health. Available at: https://www.who.int/airpollution/en/ (Dernière consultation Avril 2020)

35. Airmotion Laboratories. Breathe Life. Available at: https://www.airmotionlabs.com/post/breathe-life (Dernière consultation Avril 2020)

36. UK Department of Environment, Food & Rural Affairs Clean Air Strategy 2019. Available at: https://assets.publishing.service.gov.uk/government/uploads/system/uploads/attachment_data/file/770715/clean-air-strategy-2019.pdf (Dernière consultation Avril 2020)

37. Papsin B, McTavish A. Saline nasal irrigation. Its role as an adjunct treatment. Can Fam Physician. 2003; 49:168–73