Femme enrhumée qui a besoin de soigner son rhume.
Femme enrhumée qui a besoin de soigner son rhume.

L'impact du sommeil sur le rhume

 

Saviez-vous que l’hiver est propice à une plus grande fatigue ?

La saison hivernale est souvent synonyme de nez qui coule, nez bouché et diminue votre niveau d’énergie. C’est physiologique : les jours plus courts favorisent la production de l’hormone responsable du sommeil, la Mélatonine, qui augmente de près de +80%1 ! Pour rester éveillé comme à votre habitude, vous devez puiser dans votre énergie et vous accumulez de la fatigue. Or, le risque de contracter une maladie telle que le rhume est sensiblement lié à votre fatigue et à la qualité de votre sommeil.

Le sommeil est la clé de votre système immunitaire. Un sommeil léger et peu réparateur peut être responsable d’un système immunitaire faible et sensible aux maladies. Dormir moins de 7 heures par nuit augmente par 3 le risque d’attraper un rhume ! Alors pour être moins sensible aux virus qui circulent dans l’air, préservez-vous et n’accumulez pas la fatigue. Cela sera un bon moyen pour améliorer votre état général et faire face aux maladies hivernales. Le sommeil réparateur favorise la guérison du rhume.

Malgré tout, si vos nuits de sommeil ne sont pas complètes, optez pour une micro-sieste durant la journée !

 

1https://www.breatheright.com/sleep-better-tips/sleep/cold-season.html